Mes derniers avis romans:

dimanche 5 juin 2016

Les Colombes du Roi-Soleil, tome 3: Charlotte, la rebelle




Auteur: Anne-Marie Desplat-Duc
Scénario: Roger Seiter
Illustrations: Mayalen Goust
Nationalité des auteurs: Françasie
Editions Flammarion (16 Octobre 2013)
68 pages
ISBN-10: 2081286351
ISBN-13: 978-2081286351
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 01 Juin 2016
Ma note: 18/20



Résumé/4ème de couverture:

         Charlotte décide de s'enfuir de Saint-Cyr et de quitter cette existence rangée qui ne lui convient pas. Une nouvelle vie l'attend à la cour de Versailles, une vie de fête, de liberté, de joie. Une découverte vient pourtant troubler son bonheur : son fiancé, François, a disparu. Charlotte ne s'avoue pas vaincue. Elle est prête à tout pour le retrouver !

L’histoire:

            Charlotte de Lestrange, jeune fille noble, est protestante. Sa famille et elle sont persécutés afin d’abjurer au catholicisme selon la volonté du roi. Pour les sauver, le marquis M. de Réaumont se porte gardant mais veut épouser Charlotte à sa majorité et l’envoie jusque-là à Saint-Cyr. Mais rêvant d’une autre vie et malgré les amitiés qu’elle y nout, Charlotte décide de s’enfuir de la maison royale avec la complicité de la nièce de Madame de Maintenon, Marguerite de Ceylus, pour se rendre à la cour de Versailles. Durant les festivités données en ce lieu, il y retrouve son frère Simon qui lui apprend que son bien-aimé son cousin François est emprisonné. Charlotte va alors partir clandestinement pour le Siam afin de réunir l’argent nécessaire à la libération de son promis...

Mon avis:

            De la saga « les Colombes du Roi-soleil » ce tome 3 consacré à Charlotte, surnommée à juste titre, la rebelle, est mon préféré!! On peut dire que l’on voyage beaucoup au fil de notre lecture avec notre héroïne, forte de caractère, et qu’au cours de son périple, Charlotte nous entraîne avec elle vers de multiples péripéties et rebondissements. L’histoire est mouvementée (dans le bon sens) et sort des codes de la cour du Roi, du couvent et du quotidien tranquille des jeunes demoiselles, que l’on retrouve dans les deux premiers tomes.

Point de vue - Critiques:

J’ai aimé dès les premières pages, connaître le passé de Charlotte et savoir comment et pourquoi elle s’est retrouvée envoyée à la maison royale de Saint-Cyr.

Charlotte est un personnage haut en couleur, forte de caractère, qui se relève dans ce tome. On ne se doutait pas ce qui se cachait derrière elle par rapport aux deux premiers tomes. On découvre ainsi une affamée de la vie, impulsive et obstinée. Cette obstination de retrouve d’une part, dans le fait que Charlotte estime mériter les plaisirs de sa jeunesse et est prête à tout pour les obtenir; et d’autre part, dans le fait qu’elle ne semble pas vouloir saisir et admettre les implications de l’appartenance à la religion protestante dans une France de la révocation de l’édit de Nantes.

L’auteure parvient à montrer du doigt de nombreux faits historiques importants avec subtilité et tout en douceur. Que se soit la répression et la querelle religieuse ou l’enjeu des missionnaires français envers les bouddhistes du Siam, tout est amené de façon exotique, suffisant à la sensibilisation d’un jeune public.

Les illustrations de Mayalen Goust sont caractéristiques: magnifiques, avec beaucoup d’élégance et de rondeur dans les traits. Le design des personnages permet une identification claire, j'apprécie les traits de Charlotte ou de Marguerite de Caylus. Les vêtements sont formidables, vaporeux avec de belles textures pour signifier la richesse des tissus. Quant aux décors, Versailles fait clairement rêver, on en voit l'intérieur et les jardins ; et le Siam est vraiment éblouissant avec toutes ses couleurs et ses références asiatiques qui font voyager.

En bref:

            Un excellent tome qui possède une intrigue à la hauteur du tempérament du personnage de Charlotte, qui prend son envol dans un récit dynamique et capturant où se mêle fêtes, intrigues amoureuse et sérieuses péripéties au quatre coins de la planète.

Autour du livre:

  • livre emprunté à la bibliothèque
  • tome 1: les comédiennes de Monsieur Racine <— chronique ici
  • tome 2: le secret de Louise <— chronique ici



2 commentaires:

  1. Une série que j'adore. Je suis très fan des romans, et ces adaptations sont merveilleuses avec les illustrations de Mayalen Goust. Celui-ci compte parmi les tomes favoris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas du tout cette série et les romans, mais d'après ce que j'ai lu, il semblerait effectivement qu'il s'agit de bonnes adaptations. En revanche, je ne pense pas lire les romans, car j'ai l'impression que l'on risque de tomber dans le très jeunesse...

      Supprimer