Mes derniers avis romans:

dimanche 19 juin 2016

Acquisitions Mi-Juin

Entre un petit tour chez Gibert Jeune pour montrer à maman et un petit tour au vide-grenier de mon grenier, voici mes trouvailles:


 # 1   « Avant toi » de Jojo Moyes, Editions Milady, 520 pages     


Lou est une fille ordinaire qui mène une vie monotone dans un trou paumé de l’Angleterre dont elle n’est jamais sortie. Quand elle se retrouve au chômage, elle accepte un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. Malgré l’accueil glacial qu’il lui réserve, Lou va découvrir en lui un jeune homme exceptionnel, brillant dans les affaires, accro aux sensations fortes et voyageur invétéré. Mais depuis l’accident qui l’a rendu tétraplégique, Will veut mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

# 2   « Peter Pan » de James Barrie, Editions Librio, 352 pages 

Un bien étrange personnage vient réveiller Wendy et ses deux frères : un enfant vêtu de feuilles, à la recherche de son ombre. Qui est-il et d’où vient-il donc, ce garçon qui ne connaît pas son âge et ignore ce qu’est un baiser ? Intrigués par Peter Pan et la lumière tintinnabulante qui l’accompagne où qu’il aille – la fée Clochette –, Wendy, John et Michael n’hésiteront pas longtemps à le suivre au pays de l’Imaginaire, l’Île merveilleuse où les Enfants perdus, le capitaine Crochet et de nombreuses aventures les attendent.
 Dans cette œuvre passée à la postérité, retrouvez tous les personnages et les lieux qui ont bercé l’enfance de milliers de garçons et de filles, animés par un vœu cher : ne pas grandir.

# 3   « Serena » de Ron Rash, Editions Le livre de poche, 528 pages 

Années 1930, Smoky Mountains. George Pemberton, riche exploitant forestier, et sa femme Serena forment un couple de prédateurs mégalos, déterminés à couper tous les arbres à portée de main pour accroître leur fortune. Mais le projet d'aménagement d'un parc national, pour lequel l'État convoite leurs terres, menace leurs ambitions. Pemberton s'emploie à soudoyer banquiers et politiciens. Sans états d'âme, Serena a d'autres arguments : le fusil, le couteau, le poison, et un homme de main dévoué… Après Un pied au paradis, Ron Rash nous propose un drame élisabéthain sur fond de Dépression et de capitalisme sans foi ni foi.

# 4   « Rupture de contrat » de Harlan Coben, Editions Pocket, 350 pages 

Sale temps pour l'agent sportif Myron Bolitar. Ex-champion de basket, ex-agent du FBI, il est pourtant habitué aux coups durs. Sauf que là, c'est vraiment tordu : son poulain, le prometteur Christian Steele, est sous le choc. Il vient de recevoir par la poste une revue porno dans laquelle son ancienne petite amie Kathy pose langoureusement dans le plus simple appareil. Problème : Kathy, mystérieusement disparue depuis des mois, est aujourd'hui considérée comme morte. Plus étrange encore, elle n'est autre que la sœur de la romancière Jessica Culver, grand amour de Myron. En pleine négociation de contrat, l'agent sportif croit d'abord à une technique d'intimidation de la part de ses concurrents.
Mais la réalité se révèle autrement plus sordide…

# 5   « Une chance de trop » de Harlan Coben, Editions Pocket, 470 pages 


Deux coups de feu, le trou noir... Douze jours de coma... Marc se réveille : sa femme est morte et Tara, sa petite fille de six mois, a disparu. La demande de rançon est claire : deux millions de dollars et Tara aura la vie sauve. Avocats véreux, filières d'adoption douteuses, trafic de bébés, enlèvements crapuleux, tueurs à gages, psychopathes...
La vie de Marc bascule dans le cauchemar absolu.




# 6   « Faux rebond » de Harlan Coben, Editions Pocket, 408 pages 

Nouveau challenge pour l’agent sportif Myron Bolitar : l’ex-champion de basket se voit en effet proposer un poste de remplaçant au sein de la glorieuse équipe des Dragons du New Jersey. En échange Myron doit mener une enquête officieuse auprès des autres joueurs. Objectif ? Retrouver la trace de Greg Downing, basketteur superstar mystérieusement disparu.
Secondé par ses deux fidèles complices, le flamboyant Win et la belle Esperanza, ancienne lutteuse à la grâce féline, Myron va tenter de gagner cette partie qui s’annonce riche en coups tordus et autres rebondissements sanglants…



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire