Mes derniers avis romans:

dimanche 15 mai 2016

Chi, une vie de vie - Tome 2 (Konami Kanata)





Titre original: Chi's Sweet Home, book 02
Traduction: Fédoua Lamodière
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Glénat (26 Janvier 2011)
Collection Kids
154 pages
ISBN-10: 2723478459
ISBN-13: 978-2723478458
Genre: Manga
Lu le: 13 Mai 2016
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture:

Que faire quand on est un mignon petit chaton dans une maison qu’on ne connaît pas ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du bac à sable aux crayons, du chat d’à côté au bain, des serviettes aux légumes… la vie de chat est pleine de joies et de surprises.
Et avec Chi, elle l’est encore plus !
Miaaaa…

L’histoire:

            Dans ce précédent tome, Chi a été adopté par la famille Yamada où elle a appris à être adoptée! Dans ce tome, elle va apprendre à s'adapter à la vie familiale. La vie de Chi est très mouvementée. Entre les découvertes gustatives (le lait et le thon), les jeux du bain, l’apparition d’un "chat-ours" noir qui va lui apprendre certaines choses, sans oublier une nouvelle visite chez le vétérinaire, la petite chatte va mener une existence trépidante qu’elle apprécie de plus en plus…

Mon avis:

C’est toujours un plaisir de découvrir comment Chi réagit à certaines choses de la vie quotidienne, mais également de voir les réactions et les affinités avec ses maîtres humains. En lisant ce manga, on sait que l’on ne va pas passer des heures à réellement lire, mais plutôt à plonger dans la vie de Chi tout en nous faisant bien rire!!



Point de vue - Critiques:

J’ai encore une fois, était agréablement surprise par les expressions de Chi, qui sont réellement véridiques à travers les dessins de l’auteure. Je pense notamment à ses yeux dont les pupilles sont largement dilatées quand elle découvre l’agréable goût des aliments humains.

De plus, l’histoire de Chi et de ses découvertes est en adéquation avec son passé du tome 1. En effet, elle ne sait pas qu’elle appartient à l‘espèce « chat », ni la signification et l’importance du toilettage. Et le fait de rencontrer le gros chat noir va lui permettre de « grandir », puisque ce chat adulte va se conduire comme un grand frère pour Chi. 
Pour avoir connu cette situation avec mon chat qui s’est conduit de la même sorte en finissant l’éducation féline de la petite chatte, sevrée trop tôt, de mes parents, j’ai trouvé remarquable de retrouver cette fidélité réelle dans un manga, qui s’adresse en premier lieu, aux tout jeunes.

En bref:

Que l’on soit amoureux des chats ou pas, que l’on soit plus ou moins jeune, on aime très vite cette petite boule de poils qu’est Chi, à laquelle on s’attache très vite car très attendrissante, et qui a une vie tellement trépidante et pleine de découvertes qu’elle nous amuse beaucoup.


Autour du livre:

   tome 1: chronique ici

   livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire