Mes derniers avis romans:

dimanche 10 avril 2016

Zoo (James Patterson)




Titre original: Zoo
Traduction: Sebastian Danchin
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Le Livre de Poche (4 mars 2015)
Collection Thriller n° 33667
408 pages
ISBN-10: 2253092975
ISBN-13: 9782253092971
Genre: Thriller
Lu le: 07 Avril 2016
Ma note: 13/20




Résumé/4ème de couverture:

À Los Angeles, deux lions dévorent leur gardien. Dans l'État de New York, des chasseurs sont tués par des ours bruns. En Inde, un éléphant piétine à mort son cornac... Partout, les bêtes, sauvages et domestiques, se montrent brusquement d'une agressivité inouïe à l'encontre d'une espèce bien particulière : l’homme. Seul Jackson Oz, docteur en biologie à l’université de Californie, a conscience de la menace : l'humanité court à sa perte. Bientôt la Terre ne sera plus qu'un vaste zoo sans cages, dont les animaux auront pris le contrôle. Numéro un mondial du suspense, James Patterson délaisse le temps d'un roman ses intrigues policières pour nous livrer un thriller apocalyptique.

L’histoire:

Aux quatre coins de la planète, tous les animaux – même les plus inoffensifs – se rebellent et attaquent l’homme de façon violente. Pour Jackson Oz, pas tout à fait docteur en biologie, cette hostilité soudaine des animaux peut être liée à sa théorie longtemps défendue mais jamais prise au sérieux:  le CHA (Conflit Humano-Animal)… Ce phénomène étrange serait la résultante d’un bouleversement écologique dont il est urgent de déterminer la cause.
Aidé par Chloé Tousignant, Oz tente de faire prendre conscience aux grands de ce monde que l’humanité court à sa perte. Mais les écoutera-t-on avant que la Terre ne devienne un vaste zoo, dont les animaux auront pris le contrôle ?

Mon avis...:

… Général:

James Patterson est l’auteur de plus d’une centaine de romans (parfois en collaboration) et est souvent qualifié de maitre du suspense. Eh bien, malgré cette renommée, je n’avais jamais lu un seul roman de ce monsieur, jusqu’à aujourd’hui. 

J’ai aimé le scénario et la morale de l’histoire: le fait que par les agissements modernes des Homo Sapiens, qui se croient les êtres supérieurs ultimes sans prendre de recul, peuvent affecter tout le monde animal et se retourner contre eux.
En revanche, je n’ai pas du tout aimé le contenu: trop de nombreuses erreurs et incohérences, sans aucun discours scientifique étayé, que vous pourrez retrouver dans la partie « Points de vue et critiques » de ce billet.

J’ai aimé la première partie africaine du roman. On retrouve d’ailleurs cette première partie en synopsis de la série télé, mais la comparaison s’arrête là. En effet, par la suite roman et série différent totalement, ce qui n’est pas plus mal.

Même si je n’ai pas vraiment aimé le contenu de l’histoire, le style d’écriture de l’auteur nous tient en haleine et on veut en savoir la fin. Les chapitres courts voire très courts accentuent cette envie d’en savoir plus. Certains chapitres sont racontés du point de vue des animaux et ces interruptions dans l’histoire des protagonistes met un peu de suspense et permet de faire une pause tout en ayant une autre vision.

… Sur les personnages:

Jackson Oz: ayant abandonné sa thèse en biologie, il tient depuis un blog où sont lisibles ses théories les plus folles. Malgré cela, il est régulièrement amené à défendre ses hypothèses. Car après tout, il faut de tout pour faire un monde, y compris dans le monde scientifique où toutes les hypothèses et tout les argumentaires font évoluer la science. J’ai ainsi beaucoup aimé ce personnage très crédible (sûrement la chose la plus crédible du livre!!!).

Chloé Toussignant: elle n’apporte pas beaucoup de points de vue scientifique dans la résolution de l’étrange phénomène. On a du mal à savoir quel est son rôle. Si ce personnage n’était pas présent, je pense que cela ne changera rien pour Jackson et dans la résolution de « l’affaire ».

Point de vue - Critiques:

L’idée du chimpanzé comme animal de compagnie (et en plus enfermé dans une cage durant l’absence de son « propriétaire ») me dérange et même me révolte. D’autant plus que Jackson le sauve de sa vie d’animal de laboratoire… Quel est le pire…?

Ma lecture s’est souvent arrêtée, car j’ai était choquée par la présence de beaucoup d’erreurs scientifiques au niveau des animaux: les loups sont désignés comme des fauves (les fauves sont les félins, les loups sont des canidés), on donne à manger du boeuf et on donne le nom de patte au chimpanzé (alors qu’ils sont essentiellement végétariens et qu’ils ont des mains), les rhinocéros sont désignés comme des pachydermes (pour rappel ce sont les éléphants, les pachydermes…). 

Le phénomène qui fait des animaux des agresseurs assoiffés de sang est relativement soudain notamment l’étape des hydrocarbures volatiles affectés par les rayonnements qui deviennent des agents chimiques telles que les phéromones. La possibilité d’un tel phénoméne mettrait plusieurs dizaines d’années… Mais le retour à la normale est encore plus absurde par sa soudaineté!!! Dés le moment où les gens n’utilisent plus aucune nouvelle technologies, les animaux redeviennent de gentilles bêtes. Et dés l’utilisation de ces quelques technologies, les animaux redeviennent immédiatement féroces!!!

Je ne comprend pas comment l’auteur n’a pas fait un minimum de recherches. Car même si cela reste de la fiction, la science elle ne l’est pas et a ses postulats. Lorsque qu’un auteur écrit à propos d’un sujet particulier qui nécessite plus ou moins d’information et de détails, il est coutume, je crois, que l’auteur se renseigne… Je ne comprends pas que ce ne soit pas le cas pour cet auteur célèbre. Je suis d’autant plus surprise qu’il semblerait que James Patterson soit l’auteur de thriller le plus célèbre au monde!!! Je ne connait pas d’autres oeuvres de cet auteur, mais cela ne m’en donne pas envie.

A noter qu'à partir du chapitre 50 on fait un bond de plusieurs années dans le futur sans que l'on n'y soit préparé et sur le coup cela a un peu eu un effet déstabilisant pour ma lecture. 

En bref:

Lecture très moyenne: révoltante dans le contenu (énormément de grosses erreurs scientifiques, le chimpanzé comme animal de compagnie …) mais intéressante dans le sujet (les changements environnementaux et les relations homme/animal).  Et dans le fond, on ne peut ignorer le message écologique de ce livre, la critique de notre mode de vie, de nos avancées technologiques, de l'empreinte que l'homme laisse sur la terre, notre envie de tout contrôler... Tout cela ne va-t-il par conduire à notre perte quand la nature voudra se révolter et reprendre ses droits? N’a-t-elle déjà pas commencée…?

Autour du livre:

  • L’auteur: Né à New York en 1947, James Patterson publie son premier roman en 1976. La même année, il obtient l’Edgar Award du roman policier. Il est aujourd’hui l’auteur le plus lu au monde. Plusieurs de ses thrillers ont été adaptés à l’écran. 

  • Adapté en série télévisé, dont la saison 1 a été diffusé en décembre 2015 sur TF1 avec James Wolk dans le rôle de Jackson Oz et Nora Arnezeder dans le rôle de Chloé Toussignant. Une saison 2 est en cours de production.



2 commentaires:

  1. J'ai commencé à regarder la série adapté du livre et l'histoire s'essouffle vite, et j'ai bien l'impression que le livre s'est pareil. Une bonne idée de départ pourtant. On plus tu soulève des erreurs laisse tombé. Je ne lirai pas.

    RépondreSupprimer
  2. Oui la série s'essouffle un peu malgré une très bonne idée au départ. L'histoire du livre est pas mal. Mais j'ai était choqué de trouver de telles erreurs!!! Dommage... Je ne recommande pas...

    RépondreSupprimer