Mes derniers avis romans:

dimanche 21 février 2016

Ne le dis à personne... (Harlan Coben)


Titre original: Tell no one
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Pocket (8 avril 2004) n°11688
430 pages
ISBN-13: 978-2266125154
Genre: Thriller
Lu le 12 février 2016
Ma note: 17/20

Film adapté: de Guillaume Canet sorti le 1er novembre 2006 Avec François CluzetMarie-Josée CrozeAndré Dussollier



Résumé/4ème de couverture:

Pédiatre, David Beck exerce dans une clinique pour le compte de Medicaid, structure sociale qui prend en charge les pauvres sans couverture sociale. Il aime son métier et l'exerce avec passion. Mais sa vie a été brisée lorsque son épouse, Elizabeth, qu'il connaissait depuis l'enfance, fut assassinée par un tueur sadique qui marquait ses victimes au fer rouge. 
Huit ans après ce drame, il reçoit un étrange e-mail codé dont la clé n'était connue que de lui-même et d'Elizabeth. Abasourdi, David essaie de se souvenir des détails qui entourèrent l'assassinat de sa femme, dont le propre père, officier de police, identifia formellement le corps. Impatient, il guette le prochain message qui lui donne rendez-vous le lendemain.
En cliquant sur un lien hypertexte, il découvre alors le site d'une caméra de surveillance de rue et dans la foule, il voit, stupéfait, passer Elizabeth qui le regarde en articulant "Pardon, je t'aime »…

L’histoire:

Le roman débute sur le portrait d'un médecin qui, après la mort tragique de sa femme par un serial killer, se réfugie dans son travail. Sa vie bascule quand un jour, huit ans plus tard, il reçoit de mystérieux emails qui mettraient en doute cette hypothèse: sa femme serait encore en vie quelque part… 
Beck, qui n'a réellement jamais pu faire le deuil de sa femme, va remuer ciel et terre pour retrouver celle-ci et comprendre ce qui s'est réellement passé. Il n'est cependant jamais très bon de remuer le passé... Il va devenir un hors la loi et mettre sa vie en danger.

Mon avis:

… Général:

J’ai obtenu ce livre par hasard, par récupération, ces anciens propriétaires l’ayant délaissé pour vivre dans une nouvelle famille… Je connaissais l’auteur de renom, bien sûr, sans jamais l’avoir lu. Ayant récupéré en même temps un autre Harlan Coben (« Dans les bois »), j’ai commencé par « Ne le dis à personne. », car je savais que le film a été adapté, même si je ne l’ai pas vu non plus.

L'action est le point fort de ce roman, avec des coups d’éclats et des rebondissements qui m'ont tenu en haleine. On pense arriver à une conclusion mais au final, elle s’avère fausse et ne tient pas la route. Du coup, tout est remis en cause et c’est reparti pour un tour! Tout ceci fait que l’on a du mal à lâcher le livre!! C’est un très bon polar/thriller qui inclue une belle histoire d’amour qui traverse les années.

… Sur quelques personnages:

L’histoire des personnage se succèdent, mais on ne peut pas perdre le fil de l’histoire pour autant, grâce au personnage central qui emploie le « je ». J’ai beaucoup aimé les personnages, pour lesquels ont connaît leur vie, leur passé, leur caractère avec ses bons côtés et ses failles.
  • J'ai beaucoup apprécié le personnage de David Beck, qui est un homme perturbé émotionnellement, qui ne s'est pas vraiment remis de la disparition de sa femme. Il a du mal à la croire en vie après toutes ces années et se plonge tête baissée dans le travail. Puisqu'il est pédiatre dans un hôpital pour les démunis, leurs permettant d'avoir accès à des soins gratuitement, cela en fait un personnage attachant et généreux, qu’on apprécie. Il pourrait être quelqu’un que l’on connaît. Désemparé il va se tourner vers sa famille et ses amis pour trouver des réponses. Mais, il va s'apercevoir que certaines personnes de son entourage lui ont caché des choses et qu'il est sur le point de mettre le doigt sur une affaire louche, un trafic qui s'avère dangereux…
  • Un autre personnage que j’ai adoré c’est Shauna: la compagne de la soeur du Docteur. Elle est mannequin grande taille, n'a pas la langue dans sa poche, est bourrée d’humour, et a également ses failles. On aimerait avoir une personne comme elle dans son entourage, le genre de personne qui vous épaule dans n’importe quelle épreuve de la vie, tout en étant très honnête. 
Point de vue - Critiques:

Il n’y a aucune longueur dans l’histoire, puisqu’on apprend continuellement certaines choses menant aux conclusions de l’enquête, et ce jusqu’aux toutes dernières pages du livre. Le suspense est vraiment intense jusqu’au bout, sans pouvoir deviner la fin grâce aux divers rebondissements.

Au niveau de l’écriture, je l’ai trouvé extrêmement fluide avec peu de descriptions « parasites »: les rares petites descriptions d’état ou de paysage sont mises au moment d’un révélation imminente et importante, donc cela fait monter judicieusement le suspense. L’écriture est vraiment axée sur les actions des personnages, leur vie passée, et sur les dialogues, ce qui en fait un roman très vivant.
J’ai vraiment adoré cette très belle écriture, tout ce que j’aime!

En bref:

Très bon thriller psychologique au dénouement intenable et incroyable. C’est un coup de cœur ! Je vais continuer à m’intéresser de très prés à cet auteur dont « Dans les bois » et « Balle de match » sont déjà dans ma PAL. Hâte de voir le film maintenant.

Autour du livre:

  • Film adapté: de Guillaume Canet sorti le 1er novembre 2006 avec François Cluzet, Marie-Josée Croze, André Dossollier, Kristin Scott Thomas, Nathalie Baye.






4 commentaires:

  1. Coucou j'ai adoré ta chronique, elle ma vraiment donné envie de lire le livre, je vais surement me laisse tente

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, c'est gentil! ;)
      Contente d'avoir aiguillée ta lecture!

      Supprimer
  2. Je ne connais pas cet auteur? Tu me donne envie de le découvrir

    RépondreSupprimer
  3. Ha super!! Ce livre m'a donné envie d'en lire davantage sur cet auteur. J'ai beaucoup son style: sa bouge, c'est direct, y'a du suspense, et la fin tordue et inattendue! ;)

    RépondreSupprimer